AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tagada tagada voila les KADAJ (pv Jane et Dray )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
Akitake

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 04/09/2010
Age : 27

Feuilles Mâdoshi
Niveau :
2/100  (2/100)
Experience:
8/85  (8/85)
Information:

MessageSujet: Tagada tagada voila les KADAJ (pv Jane et Dray )   Sam 26 Mar - 19:34

Jikotsuki courrait à présent sous une pluie torrentielle, les gouttes d'eau percutaient son visage avec violence. Dire qu'il y avait une heure environ, le soleil était haut dans le ciel et que la chaleur de ses rayons avait baigné la ville de Clover dans un bain de lumière fort agréable. Hélas c'est sans crier garde que les nuages étaient apparus et avaient déversé leurs pleurs sur la ville. Tel un chagrin d'amour, intraitable et violent la pluie se déversait avec acharnement. Ainsi donc le jeune homme, qui était sortit sans parapluie, courrait à toute hâte pour trouver un abris. Une idée lui traversa alors l'esprit, le meilleur endroit pour se protéger d'un déluge dune telle ampleur était de pénétrer dans une taverne. Un bon petit chocolat chaud le remettrait de cette pluie glaciale. Il décida donc de rentrer dans la première taverne qu'il allait rencontrer sur son chemin. Enfin il allait essayer, car voir sous cette averse était très difficile, les gouttes étaient vraiment grosses et elles tombaient rapidement. Jikotsuki plissait ses yeux aux maximum afin d'essayer de voir plus claire, mais cela ne fonctionnait pas bien et il faillit renverser une vieille dame dans sa course. Il mis sa main en visière mais cela n'arrangea pas trop son problème. Finalement il réussi tant bien que mal à entrer dans une taverne, car il avait trébuché sur un tréteau sur lequel il y avait une ardoise. Et sur cette ardoise on pouvait lire "Auberge/taverne du poulet garnis", c'était forcément écrit avec de la craie magique car rien ne s'effaçait malgré la pluie. Jikotsuki entra dans la taverne trempé jusqu'aux os. Il prit le temps de s'essuyer les yeux et de remettre un peu en ordre sa chevelure. Il remarqua qu'il y avait une douzaine de personne, certains étaient au bar à discuter et à consommer de l'alcool, deux autres jouaient à un jeux de carte. Un autre groupe discutait d'une affaire assez importante vue leurs mines sérieuses. Enfin il y avait un homme assis à une table qui buvait du lait chaud dans un mug, et Jikotsuki allait l'imiter car ce dont il avait vraiment besoin c'était une bonne boisson chaude qui réchaufferais son cœur et son corps. Ainsi le jeune homme s'avança doucement vers le comptoir, totalement frigorifié par ses vêtements trempés qui collait à sa peau. Le patron lui lança une serviette avant qu'il n'ait eu le temps de passer sa commande.

<< Mon pauvre vous devez être mort de froid, vous me la rendrez lorsque vous irez mieux, installez vous prêt du feu

-Je vous remercie, pourrais-je avoir un lait chaud avec un peu de miel s'il vous plait ? >>

Le patron acquiesça avec un sourire et se mit immédiatement à la préparation de la commande. Jikotsuki se mit assis à la table prêt de la cheminée où crépitait un feu d'une chaleur fort agréable. La serviette que lui avait passé le patron était très grande et douce, elle le réchauffait un peu et avec le feu, Jikotsuki était aux anges. D'ailleurs un léger sourire s'afficha progressivement sur son visage tellement il était détendu et bien dans cette chaleureuse chaleur. Il se serait presque endormis si le patron ne lui avait pas servi son lait chaud dans un mug avec des petits gâteaux secs. L'odeur du miel mélangé au lait avait fait sortir Jikotsuki de son était de semi léthargie. Il se redressa sur sa chaise et remercia son bienfaiteur, il lui donna le prix qu'il demanda et il y ajouta même un petit bonus pour le remercier de sa gentillesse. Jikotsuki commença à boire son lait, celui-ci était vraiment brulant, mais pourtant la douceur de la boisson obligeât le jeune homme à boire encore une gorgée. C'était délicieux, vraiment l'une des meilleurs boissons lors des temps froid.

Pendant que Jikotsuki dégustait un des gâteaux secs, un groupe d'homme entra dans la taverne en se manifestant de manière très ostentatoire. Leurs voies envahir la pièce et jetèrent ainsi une mauvaise ambiance. L'un deux s'adressa violemment au Tavernier, lui commandant une Vingtaine de bière. Ils n'avaient pas vraiment l'air tendre et leur apparence de mauvais garçon faisait peur aux personne qui étaient assises au bar. Le patron les servit avec un peu de réticence, mais vue leur nombre, il ne pouvait pas leur demander de sortir. Le groupe se dirigeât vers le milieu de la salle en s'exprimant toujours avec autant de bruit. Leur présence devenait de plus en plus insupportable pour les clients, mais la peur de se faire passer à tabac les empêchait d'entreprendre une quelconque action de révolte.

Jikotsuki, quant à lui, buvait son lait tranquillement en se réchauffant prêt du feu. La présence des perturbateurs le contraria quelque peu, mais ne voulant pas causer de problème au patron si aimable, il décida de ne rien faire. Mais en son intérieur, il tentait de calmer son envie de réprimander ce groupe, mais tant qu'ils ne faisaient rien d'excessif ou de violent, Jikotsuki ne voulait pas intervenir, mais il souhaitait qu'ils partent le plus vite possible afin de retourner à la dégustation de son lait au miel dans le calme. Et pourtant un homme du groupe dit quelque chose d'inaudible à l'oreille du "leader" et dirigea son regard vers Jikotsuki. On entendit alors un rire générale lorsque tout les regards se tournèrent vers le jeune homme. Ils s'avancèrent alors tous et encerclèrent la table de Jikotsuki. Le jeune homme n'avait aucun endroit où fuir, et tous le regardaient en riant, ils lançaient des regards menaçant vers ce jeune homme trempé et qui tentait de se réchauffer auprès du feu. Jikotsuki était sur ses gardes, observant les moindres mouvements de ces personnes désobligeantes. Pourquoi lui ? Qu'avait-il encore fait de mal ? Il espérait que ça n'allait pas être trop long, et un homme d'une carrure imposante parlât assez fort pour que tout le monde l'entende, c'était lui qui semblait être le leader de ce groupe de malfrat.


<< Salut toi ! Alors on est trempé ? Il est sympa le patron, il t'a donné une petite serviette pour pas que tu attrape froid. Si c'est pas mignon. Hein ?

Les autres éclatèrent de rire à ces paroles, gloussant bruyamment et se frappant amicalement les un les autres. Ils étaient tordu de rire pour cette simple phrase, Jikotsuki ne comprenait pas ce qu'il y avait de drôle mais il conserva son calme.

-Bin alors, on à perdu sa langue ? Mais dis donc, tu es bien beau tout en rose, on dirait la peluche de ma petite soeur, tu dois être un gentil garçon... Hey tu m'écoute ?!

L'homme se rapprocha de Jikotsuki et le regarda dans les yeux. Le jeune homme quant à lui le fixa passivement et ne répondit rien. Il n'y avait rien à répondre à une provocation aussi basse. Le Leader commença à s'impatienter et posa violemment ses mains contre la table, histoire de réveiller se jeune imbécile.

-Et bin alors, on est terrorisé ? On a fait pipi dans sa culotte ? Petite merde va, tu vas pas répondre hein ? Une pauvre tapette rose qui bois du lait chaud, ta vie doit être merdique. Chui sur que ta famille doit pu vouloir de toi, pouffa le leader.

Et tout en rigolant à gorge déployé, l'homme versa le reste de lait sur la tête de Jikotsuki, ce qui fit augmenter l'intensité des rires. On n'entendait plus que ça dans la taverne, tous se moquaient ouvertement de ce pauvre jeune homme qui n'avait rien demandé à personne. On le méprisait pour ses goûts vestimentaire et on l'humiliait en publique, et le pire c'est qu'il ne pouvait rien faire, ils étaient trop nombreux pour lui, que pouvait il faire contre un amas de brute sans cervelle ? Du moins c'était le ressentiment de certains client de la taverne. Jikotsuki, quant à lui, restait serein à l'extérieur, mais à l'intérieur il brulait. Il subissait une humiliation des plus violentes et cela allé sans doute continuer. Il se devait de faire quelque chose afin de calmer la situation et les faire partir, mais se battre était le plus mauvais choix. Il décida de tenter de les raisonner gentiment. Ainsi Jikotsuki se leva d'un trait de sa chaise et plongeât son regard dans celui du leader.

-Je pense que vous ne devriez pas vous conduire de la sorte, cela peux nuire à votre santé mentale et à votre vie sociale. Franchement vous ne serriez pas mieux à travailler pour aider votre famille ou vos enfants si vous en avez. Réfléchissez, m'humilier ou bien rire de moi ne m'affecte pas du tout, c'est peine perdu, le mieux pour vous maintenant ça serait de sortir d'ici et de rentrer chez vous. Votre avenir n'est pas perdu, alors ne le gâchait pas avec un comportement pareil, à force vous allé tomber sur un adversaire plus fort que vous.

Tout cela, il l'avait dis avec un calme exemplaire et sans sourcilier. Il pensait qu'ils allaient rire de plus belle et continuer leur entreprise, de toute façon il ne ferrait rien, car au bout d'un moment ils se lasseraient certainement et ils partiraient. C'est ce que pensait Jikotsuki, c'est ce qu'il espérait au plus profond de lui. Mais le grand baraqué ne l'entendait pas de cette oreille et il s'énerva très vite de ce petit sermon, Jikotsuki n'avait pas utiliser la bonne méthode, et l'homme l'attrapa par le col et le souleva.

-À qui croit tu t'adresser petit ? HEIN ?! Je suis Uhrr Frad ancien mage de la guilde clandestine Dead Birds. Tu crois que tu vas me calmer avec tes beaux discours ? Laisse moi rire, je vais te crever

-Les négociations sont donc terminées, n'est-ce pas ? >>

Jikotsuki était désolé de cette situation, il n'avait pas le choix car ce Uhrr devait être un mage violent qu'il fallait neutraliser à tous prix pour qu'il ne blesse personne dans la salle. Mais à un contre Vingt ce ne serait pas une partie de plaisir et Jikotsuki avait trop peu de chance de l'emporter rien qu'avec les poings. Et avec sa magie fort limitée il était dans une posture peu enviable. Mais Jikotsuki ne perdit pas espoir, ce n'était pas le moment, il attrapa le poignet de Uhrr, qui agrippait toujours son col, et il ramena avec violence sa tête contre la sienne. Le choc fut rapide et douloureux, un tel coup de boule pouvait sonner même une brute épaisse comme ce pseudo leader. Jikotsuki en profita pour lui donner un coup de pied dans le menton et le jeune homme tomba contre le plancher de la taverne. Il se releva vite et esquiva de justesse un poing envoyé par un des hommes le plus proche de lui, Jikotsuki s'emparât du bras et profita de la force de cet homme pour l'envoyer de nouveau sur Uhrr qui gisait à terre. Mais Jikotsuki ne put avoir de répit car il se fit attraper par derrière, on bloquait ses mouvements tandis que d'autre se jetaient sur lui tel des bêtes sauvages assoiffées de sang. Jikotsuki donna un coup de tête vers l'arrière afin de sonner celui qui le tenait et il se lança vers l'arrière pour rouler sur le dos de ce dernier. Lorsqu'il retomba sur ses pieds il donna un coup dans le derrière de l'homme qui alla se vautrer dans les pieds de ses camarades, ce qui les fit tomber à la renverse. Pourtant Jikotsuki se prit un coup de poing sur sa joue droite qui l'envoya contre une table qui s'écroula sous le choc. Un autre homme lui sauta dessus et tenta de lui assener un coup mais Jikotsuki se dégagea en lui donnant un coup de pied, le jeune homme se releva d'un coup et sauta en l'air en exécutant un salto arrière. Il se retrouva sur une autre table, qui ne cassa pas, Jikotsuki donna quelques coups de pieds à ses agresseurs et descendit de la table et esquiva en faisant un pas de coté, la chaise qui volait vers lui et il la rattrapa afin qu'elle ne blesse pas le vieil homme derrière lui. Jikotsuki posa la chaise et prit appui sur elle afin d'envoyer un coup de pied sauté dans le nez d'un de ses opposant, un craquement horrible se fit entendre accompagné des cris de douleurs.

Le jeune homme était dans une bien trop mauvaise posture, le leader se relevait déjà et on commençait à l'encercler de nouveau. Surtout qu'il ne pouvait rester ici à se battre dans une taverne, il ne voulait pas prendre le risque de blesser un personne innocente, il se devait des les attirer en dehors de l'établissement, dans la rue il aurait surement de l'aide des autorités locale, enfin c'est ce qu'il espérait. Il n'eut pas le temps de réfléchir plus, il reçu un poing de pierre en plein ventre ce qui lui fit cracher du sang, il avait surement une ou deux cote brisé vue la douleur qu'il ressentait. C'était un autre que le leader qui avait changé son corps en pierre. Apparemment il y avait d'autres mages dans le groupe ce qui n'allait pas arranger les choses pour Jikotsuki, et son type de magie était impuissante contre ça et ses techniques à l'épée pas assez perfectionnée pour percer une armure de pierre. Sa seule arme était sa vitesse, mais cela allait-il suffire, contre une petite armée qui devait comporter d'autre mages aux pouvoirs inconnus ? Jikotsuki était décidément en très mauvaise postures.
Revenir en haut Aller en bas
 

Tagada tagada voila les KADAJ (pv Jane et Dray )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail Bright Destiny  :: Royaume de Fiore :: Fiore :: Clover-