AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [Rang D] Traque [VALIDÉE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
Dray
Admin
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 02/09/2010
Age : 26
Localisation : La tête dans les nuages

Feuilles Mâdoshi
Niveau :
1/100  (1/100)
Experience:
39/60  (39/60)
Information:

MessageSujet: [Rang D] Traque [VALIDÉE]   Lun 28 Fév - 20:53

-Pfiouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu... Enfin arrivé!

Effectivement, Dray venait enfin d'arriver à Shirotsune, ville ou il allait accomplir sa première mission. Malgré le peu de sensations que promettait d'offrir une chasse au renard, Dray voulait vivre une vraie aventure. D'ailleurs, pour corser le tout (et par manque d'argent) il était venu à pied et sans bagages aucune. Pas non plus de quoi boire ou manger, et du fait de ce fameux manque, rien pour acheter quoi que se soit. Autant dire qu'à l'instant présent, il semblait moitié mort, la fatigue, la fin et la soif s'étant accumulées tout le trajet.

Il repéra pas loin ce qui ressemblait à un restaurant. Oui, ce devait être cela, des gens mangeaient, assis à un comptoir, derrière lequel se trouvait un vieil homme en tablier. Il s'en approcha et héla l'homme d'un vif
"Bonjouuuuuuuuuuur!" Il s'allongea alors doucement sur le dos en face du comptoir, laissa tomber sa tête sur le coté et fini de ressembler à un cadavre...

...

-Merchi c'est super bon! Ch'est quoi au chuste?

-Des nouilles natures... Je prévoit le coup pour tout les jeunes sans le sou qui viennent mourir devant chez moi, maintenant...
-Je chuis même pas le premier? rooh...

Dray était tranquillement installé au comptoir en train des manger ses nouilles sans goût, et de boire de grand verres d'eau, le vieil homme ayant accepté de l'empêcher de mourir. celui ci le regardait d'ailleurs d'un air fatigué, soupirant, et espérant surement que ce qu'il avait donné à Dray suffirait.

-Et qu'est-ce que tu viens faire par ici garçon ? C'est pourtant pas un lieu ou venir clamser.
-Ah oui c'est vrai, je cherche Bill! enfin, je suis un mage en mission!
-Z'etes un mage, vous?

L'être qui venait de parler ressemblait à un garçon d'une douzaine d'année, ce qui était d'ailleurs le cas. Il était couvert d'égratignures et de petits pansements, et ses genoux était sales de celui qui à l'habitude de tomber dans l'herbe.

-Évidemment!

-J'aimerais bien voir ça...
-Ma magie est bien trop dangereuse pour être utilisée comme ça, voyons...
-Ah ouais, et tu fais quoi? tu tire des supers rayons lasers?
-Non, je fais des nuages.

Les deux protagonistes se regardèrent un moment les yeux dans les yeux, essayant de déstabiliser l'autre. Finalement, le moins crétin des deux (Le gamin, quoi) soupira et renchaina:

-Vous voulez quoi à oncle Bill au juste? Z'êtes la pour les renards?
-Oui, ça se voit tant que ça?
-...
-Ahahaha (rire débile)
-Bon, je vous emmène, suivez moi...

Sur ce, Dray quitta le comptoir et suivi le gamin, sans oublier auparavant de remercier le vieil homme. Celui-ci cria, alors que l'interpellé s'éloignait: "La prochaine fois va crever au "Tiny's restaurant, c'est au bout de la rue!"

...

-Bonjour Bill!

Oui, en effet, Dray, toujours accompagné du gamin, venait d'arriver chez Bill, un homme bien bâtit, qui coupait du bois dans une arrière cour.

-On se connait?
-Pas vraiment, mais cette réplique me faisait penser à une chanson

Sous l'œil interrogateur de son oncle, le gamin lui expliqua la situation sans grande conviction. Ce sentiment s'installa d'ailleurs en Bill, qui sembla surpris et soucieux.

-Bon, si vous êtes la pour les renards, je vais vous montrer... Vous voyez ça? C'est la que je met mes poulets.

Il montrait une petite zone de terrain au contour grillagé, dans lequel sommeillaient des poules. Un petit cabanon y était installé, coté maison, surement le lieux ou les poules dormaient. Du coté de la foret, le grillage était à un endroit éventré. Une planche de bois plantée dans le sol en barrait l'accès.

-Voila, fait la nuit dernière! La sixième fois qu'il nous fait le coup! Il bouffe tout mes poulet, l'animal! et il attaque toujours le grillage la ou sa craint le plus! Il est malin le bestiau!
-Oui, malin comme un renard.
-...
-Heu... et sinon, je dois faire quoi alors?
-C'te question! me débarrasser de lui, tiens! Et... pas que je vous fait pas confiance, encore que... Ce serait bien si vous me rameniez une preuve que vous l'avez eu.
-Bon... ça marche, j'anéantirais le monstre maléfique!
-Non le renard.
-... Oui, le renard.
-Bon, vu l'heure tardive, j'imagine que vous y irez demain?
-Oui, d'ailleurs à ce propos, est ce que je pourrait dormir ici? enfin, je ne voudrait pas abuser... Avec les poules au moins?
-... Vous allez quand même pas dormir lad'dans, même si c'est pour choper le renard. Entrez donc dans la maison, on à une chambre d'amis. Et puis on chasse pas de l'animal sans une bonne nuit derrière soit!

Soulagé, Dray entra dans la maison. Demain, il entamerait sa première mission! et en plus il dormirait dans un bon lit! C'était tant mieux, parce que la dernière fois qu'il avait dormis avec des poules, ça n'avait pas été de tout repos...


[ To Be Continued... ]

--------------------------------


Dernière édition par Dray le Mar 8 Mar - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ikkinetsu

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: [Rang D] Traque [VALIDÉE]   Sam 5 Mar - 21:12

Petit up ^^

--------------------------------
Clique dessus Plz =D





[center]
♥️ Beautiful Hangover - Big Bang ♥️


Never Sleep, i'll be back[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Dray
Admin
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 02/09/2010
Age : 26
Localisation : La tête dans les nuages

Feuilles Mâdoshi
Niveau :
1/100  (1/100)
Experience:
39/60  (39/60)
Information:

MessageSujet: Re: [Rang D] Traque [VALIDÉE]   Dim 6 Mar - 21:45

-I'm a poor lonesome wizaaaaaaaaard...

Oui, c'était bien Dray qui émettait ces sons gutturaux et inharmonieux. Il s'était mis à "chanter" pour accompagner les oiseaux de la foret dans laquelle il marchait, mais ceux-ci s'étaient très vites enfuis. Un des nombreux autres aspects négatifs de ses chants dont il n'avait pas conscience était que les renards qu'il traquait n'apparaitraient pas de sitôt... d'autant plus qu'il tapait bruyamment avec une branche sur le sol et les arbres.

-...wizaaaaaaaaard, wizaaaaaaard, comme c'est bizaaaaaare, et oui, zaaaaaard!... tiens?


Cette douce accalmie n'était due que par une apparition qui s'était dévoilée aux yeux de Dray. En effet, sur le sol se trouvait, une plume de poule! C'était d'autant plus fort qu'il comprit ce que cela impliquait. il avait découvert des traces qui mèneraient au fauteur de trouble local. Il les suivi alors d'une course qui s'avéra plus silencieuse que tout ce qu'il avait fait à présent. Il s'arrêta au milieux d'une petite clairière, la ou se trouvait le plus gros des plumes. Malheureusement, aucune trace d'un renard quelconque. "hum" se tâta Dray, observant les indices.

Crac!

"Hum!" s'exclama Dray en se retournant, et un sourire plus large fendis sa bouche: le fameux renard était ici, et avait manifestement, tentant une sortie de buisson discrète, marché sur un branche. Il regardait l'homme droit dans les yeux, avec un regard qui veut dire "Oups..." Puis détala à toute allure.
Évidemment, Dray se lança à sa poursuite, ignorant branches et orties, ce qui n'était pas réciproque. Il criait dans sa poursuite sur le renard, qui devait se désintéresser totalement des vaines demandes de Dray.


-Attend-moi! reviens! Stop! Si tu t'arrête pas je vais te bouffer! et si tu t'arrête aussi!

A ce moment précis le renard disparu derrière un grand fourré, a travers lequel Dray ne tardât pas a passer. Il s'arrêta In-extremis au rebord d'un précipice qui plongeait sur une rivière située quelques centaines de mètres plus bas. Il souffla un bon coup, soulagé de la chute qu'il avait évité. C'était sans compter sur le propriétaire du regard fourbe et brillant dans l'obscurité. Ainsi, le renard bondis pour percuter Dray dans le dos, qui oscilla légèrement avant de tomber tête première en direction de sa mort dure et violente sur un quelconque caillou.

-No way! Bouclier nuage, mode plateforme!

Alors Dray utilisa sa technique pour créer un sol moins douloureux: il colla le bouclier nuage, non pas sur un sol, mais sur la parois rocheuse, un peu plus bas. le nuage resta droit comme un i qu'on aurait mis à l'horizontale, le protégeant de la chute. l'atterrissage se fit en douceur, le nuage étant malgré sa solidité bien confortable. Le répit ne fut cependant que de courte durée. Le renard ayant constaté sa tentative d'homicide échoué, était partit, et d'après les raclement du sol lointain et la masse marron qui avançait au dessus, il allait laisser tomber sur Dray un rocher assez gros pour aplatir un homme. Ni une ni deux (encore moins trois) ce fameux homme trouva une solution à son problème. alors que le rocher tombait, il cria:

-Nuage lourd, mode marteau!

Et se créa dans ses mains un énorme marteau en nuage au poids et à la dureté hors normes. Il concentra toutes ses forces dans ses deux bras et frappa le rocher au moment ou celui ci arrivait, le renvoyant violemment en hauteur. il tapa juste contre le rebords, faisant s'écrouler celui ci en une pluie de cailloux moins dangereux que leur grand frère. Dray, exténué par ce qu'il venait d'accomplir, et son nuage-marteau disparu, soufflait fort, penché, les bras ballants, ignorant ce qu'il lui tombait dessus, jusqu'à ce qu'un impact plus violent sur la tête le fis s'évanouir.


...


-Réveille-toi bon sang! réveille toi!
-Mmmmh... pas sur la tête...
-Mais qu'est-ce que tu raconte! wouaaah! vite, réveille toi!!!

Qu'est ce qui pouvait être aussi pressé? réticent, Dray frotta ses yeux et se redressa, encore secoué par un mystérieux inconnu.

-C'est l'heure de manger?...
-Au lieu de raconter des débilités, fais quelque chose pour ton machin!
-Machin?...

C'est alors que Dray se rendit compte qu'il était toujours sur son petit nuage, enfin, son bouclier nuage, accroché à la falaise. Il tanguait d'ailleurs d'une manière dangereuse. Le cour évanouissement qu'avait eu Dray l'avait manifestement fragilisé, il entreprit donc de le remettre comme avant.

-Ont peut dire qu'on à eu du pot, normalement il aurait du disparaitre complètement! Si ça se trouve, je me suis amélioré.
-Pourrions nous remonter, s'il te plait?...
-Bien sur, il faut encore que j'attrape ce fichu... heu...

Perturbé, Dray cherchait qui lui parlait: il venait de se rendre compte qu'il était complètement seul sur son nuage. Il en était arrivé à la conclusion qu'une autre âme que la sienne s'était logée dans son corps quand quelque chose tira sur son pantalon. Il fut soulagé de voir que c'était le renard, lui aussi sur le nuage, qui lui avait manifestement parlé. ... ... ... Un renard qui parle?...

-Tu parle?
-Non
-Ouf, l'espace d'un instant, j'ai cru que c'était toi qui parlait.
-Bien sur que non, ça ne parle pas un renard!
-Évidemment, je le sais!
-Il n'y a pas de problème alors, reprit le renard
-... WAAAAAAAAAH un renard qui parle!!!
-tu t'en est rendu compte finalement...
-Mais pourquoi tu parle? Et pourquoi t'es la? Eh, mais je t'ai attrapé du coup! J'ai réussi ma mission!
-Hum, si je parle c'est parce que je ne suis pas un renard normal. Si je suis la, c'est parce que tu m'as fait tomber sur ta tête depuis la-haut. Et je craint que ta mission ne sois pas réussie, si tu doit attraper le mangeur de poules, ce qui me semble être le cas.
-... J'ai pas de conseil à recevoir d'un renard...

Le renard, patient et conscient de sa position de faiblesse, essaya d'expliquer à Dray la situation:

-Ce n'est pas moi qui ait attaqué ces poules, mais une créature mystérieuse qui habite ces bois depuis peu... J'étais d'ailleurs sur sa trace quand tu est apparu et m'as obligé à fuir. Cependant, je pense qu'en collaborant, nous pourrions l'attraper. Alors marché conclu?

Le renard tendit sa patte pour serrer la main de Dray, mais celui-ci secoua la tête pour affirmer son désaccord, les yeux fermés en faisant un "Ttt ttt ttt..." il pris ensuite une pose fière, les bras croisé et le regard hautain, pour répondre au renard:

-Je me vois dans l'obligation de dire: Objection! Votre témoignage, Monsieur Renard, comporte plusieurs problèmes: Étant un renard, vous manger obligatoirement de la viande, donc des poulets!...
-Je suis végétarien
-... ensuite, j'imagine mal une créature maléfique dans ces bois si tranquilles...
-Il y à bien des renards qui parlent, alors pourquoi une créature?
-... Et pour finir... Un renard ça sert pas la main!
-On va quand même pas se faire la bise!
-Hum... après avoir murement réfléchit, je pense que votre témoignage est tout à fait juste. Je m'appelle Dray, enchanté!
-Carlaelus, troisième du nom, ravis de faire votre connaissance.

Alors les deux nouveaux amis se serrère la patte/main, et entreprirent de remonter la pente, Dray avec ses mains, escaladant la parois, et Carlalelus-machin (le renard) sur les épaules de Dray. Une fois remontés, Carlos-lus-truc (le renard) proposa à son compère humain. d'aller chez lui pour déjeuner, et se remettre à la traque l'après-midi. Dray accepta volontiers, non conscient que c'était avec une famille de renard qu'il allait manger...
Il rencontra au terrier des renards madame Renarde, qui avait un nom aussi incompréhensible que son mari, ainsi que deux bébés renards, des jumeaux paraissait-il. Comme l'avait dit Casper-lus (le renard) leur famille était végétarienne, aussi Dray profita d'un repas de carottes crues et de betteraves, pour finir par un thé aux orties. Très charmant. Il refusa néanmoins de visiter le potager, pour revenir plus vite à la traque de la mystérieuse créature mangeuse de poulet qui rodait dans les bois.


[ To Be Continued and finished... ]

--------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Dray
Admin
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 02/09/2010
Age : 26
Localisation : La tête dans les nuages

Feuilles Mâdoshi
Niveau :
1/100  (1/100)
Experience:
39/60  (39/60)
Information:

MessageSujet: Re: [Rang D] Traque [VALIDÉE]   Mar 8 Mar - 19:53

- ...Mais en fait je suis un lapin!
- Mouahahahaha! Excellent!

Ahlala, quel farceur ce renard! Oui, la blague qu'il venait de raconter était hilarante, mais bon, on s'en fout un peu là. Dray et Carl (Dray avait décider de le nommer ainsi, pour plus de facilité) étaient en chemin vers l'endroit où ils s'étaient rencontrés le matin même, et où le gros des traces du mystérieux fauteur de troubles étaient réunies. C'est en rigolant encore qu'ils y arrivèrent. le renard alla alors renifler le tas de plumes au milieu de la clairière.

- Aucun doute, c'est bien lui...
- La "créature"?
- Hum... Oui, effectivement. La trace est encore fraiche, et je pense que je pourrais le retrouver à l'odeur. Une fois la-bas, tu devras le maitriser, mais s'il te plait, évite de le blesser.
- Je veux bien mais pourquoi? S'il mange des poules, le maitriser ne suffira pas.
- J'essaierais de le convaincre d'arrêter.
- Mais...
- Tu finira par comprendre... dit Carl en soupirant comme peut soupirer un renard.

Les deux compères se remirent alors en marche, Dray derrière son ami renard, qui, le nez au sol, remontait la piste de celui qu'ils cherchaient. Ils n'allaient cependant pas très vite, en raison du terrain, dont la végétation encombrante donnait du fil à retordre à Dray. Il utilisa alors la solution la simple qui s'offrait à lui, marcher à quatre pattes comme le renard, à une hauteur où seules les ronces et orties étaient vraiment gênantes. Surtout quand il se les prenait dans la tète. Ils finirent tout de même par sortir sur une minuscule clairière, très sombre en raison du toit de feuilles qu'offraient les nombreux arbres alentours. Un de ceux ci, au tronc épais, avait à son pied un trou noir s'enfonçant dans la terre, manifestement la tanière de l'ennemi.


- Et maintenant, on fait quoi?
- On vérifie s'il est là.
- Tu vas entrer dans son repaire?...
- Je ne sais pas comment il pourrait réagir... Tu ne voudrais pas y aller à ma place?
- Heiiiiiiin? Pourquoi moi?
- C'est peut-être dangereux la dedans, tu sauras mieux te défendre que moi.
- J'ai peut être une meilleure idée. Je pourrais emplir ce trou de nuages, ce qui le rendrait très inconfortable, sauf si ce machin dedans aime bien l'humidité.
- ça m'a l'air d'être une bonne idée, je ne pensais pas que tu pouvais être si intelligent!
- Merci, c'est gentil!
-... Oui... Ce n'est pas dangereux au moins?
- Pas du tout, il va juste être complètement trempé.
- Eh bien vas-y alors.

Dray mis alors ses mains devant l'entrée de la tanière, et créa des nuages dont la seule anormalité étaient qu'ils soient magiques. Il s'éloigna ensuite, et le résultat ne se fit pas tarder: Dans la sombre brume du trou s'éclairèrent deux yeux d'or, puis, lentement, la créature sortit. On aurait dit un autre renard, si ce n'est que celui ci avait le visage et le dos couvert de feuilles, d'écorce et de mousse, ainsi que des poils marrons sombres. à la vue des deux acolytes, il se mit en position de défense, mais prêt à attaquer. Carl prit alors la paroles, s'adressant à l'étrange créature:

- Pourquoi fais tu ça?

Aucune réponse en retour ne lui vint. La bête regarda une fois encore chacun de ses deux adversaires, puis tourna les talons et détala à toute vitesse. Mais Dray, s'étant préparé à toute éventualité, passa à l'action.

- Ah non, pas deux fois! Nuage glouton!


Ledit nuage sortit alors de la paume tendue en avant de Dray, passant au dessus de la créature pour se mettre face à elle, l'empêchant de bondir dans les fourrés. Désarçonnée, elle n'eut pas le temps de réagir que Dray fit ouvrir la bouche du nuage glouton pour le lancer sur cet ennemi fuyard. Avant qu'il put réagir, il était tut entier dans la gueule désormais refermée du nuage. Celui-ci s'agitait, comme si quelqu'un à l'intérieur, essayait de sortir en la trouant. C'était peine perdue. Alors Carl s'avança pour parler à l'être enfermé dans le nuage.


- Est-ce que tu m'entend ?

La seule réponse qui se fit entendre étaient des glapissements étouffés. Il continua néanmoins à parler.

- Tu sais, je ne t'en veux pas pour ce que tu à fait, c'est normal de passer par ce stade un jour, je l'ai fait aussi. Simplement, cette comédie ne peut plus durer. Si tu continue, nous serons tous en danger!

- Heu... on peut m'expliquer?

Avant que le renard ne puisse répondre, une autre voix se fit entendre. C'était manifestement la créature, du fond du nuage, qui parlait.

- Tu ne me comprend pas! Je n'en peut plus de tout ça! Ce n'est pas comme ça que ça devrait être, et je ne dois plus avoir à me rabaisser!

Dray comprenait manifestement de moins en moins, et ne savait plus trop quoi faire. De quoi est-ce qu'ils pouvaient bien parler? Carl fit alors comprendre à son ami humain qu'il voulait faire sortir l'être inconnu du nuage. Haussant les épaules, celui-ci s'exécuta. La créature tomba adroitement à terre, et s'arracha toute sa végétation de la tête et du corps. C'était un renard complètement marron... Parce qu'il était en fait recouvert de boue.


- Tu est arrivé à un moment où tu doit prendre conscience de tes actes!

- C'est toi qui devrait prendre conscience de ce que tu es!
- nous nous sommes interdits ça, et tu le sais!
- Je ne fais plus partis des vôtres!
- Wooooooooooooh! je commence à en avoir marre! quelqu'un peut-t-il m'expliquer la situation?
- ...
- ...
- ... Dray, je te présente mon fils ainé, Leopaldasamore.

Alors dans la tête de Dray, un déclic commença à se faire. Toute cette histoire de créature n'était que du pipeau. Ce n'était qu'un désaccord entre un fils renard adolescent rebelle et son père, et en plus ils avaient tous des noms super compliqués! Il était démoralisé par la vraie nature de son aventure, d'autant plus que le sujet de cette grande dispute était...


- ...Je ne suis pas végétarien, moi! j'ai besoin de viande, nous avons tous besoin de viande, nous sommes des renards!
- Nous nous refusons, en tant que renards intelligents, à ôter la vie d'autres êtres vivants pour nous sustenter, alors que nous pouvons l'éviter!

Une ombre s'était abattue sur Dray: il était dégouté: une histoire de famille, qui plus est une famille d'animaux. Il était au plus bas. Cependant son enthousiasme naturel reprit le dessus. Si telle était sa mission, il se devait de l'accomplir. Alors les larmes aux yeux il se releva, pris une pause héroïque avec plein de petites étoiles qui brillent, et cria avec toute l'énergie de son âme au jeune renard rebelle:

- Toi, renard, tu ne comprend rien à la vie! Faut-il courir ou marcher? La pluie mouille-t-elle le plus? Qui, et où? autant de question qui ont des réponses, et votre problème aussi à une réponse! Crois au pouvoir de l'amitié, au pouvoir de ton cœur, et souviens toi que si les poules n'ont pas de dents, ce n'est pas par hasard!!!

Carl n'avait manifestement rien comprit, ce qui était normal, en revanche le jeune Leo-machin, pleurait des larmes de joies. Il fonça dans les bras de son père et ils s'étreignirent longtemps (Est-ce vraiment possible pour des quatre-pattes? nous diront oui) Le renard adolescent avait, bizarrement, comprit toutes ses erreurs, et en était complètement désolé. Il s'excusa longtemps auprès de son père, qui ne comprenait pas comment Dray s'était débrouillé, et il remercia tout aussi longtemps ledit humain, qui ne comprenait pas vraiment non plus. Au final, chacun décida de rentrer chez soit. Seul un problème subsistait.

- Je n'ait pas vraiment accomplit ma mission... Bien que les poules soient désormais tranquilles, je doit ramener une preuve que j'ai, heu, tué vous autres renards...
- Hé bien, le moins que je puisse faire est de te donner cette preuve. Après tout, tu as tout arrangé pour le mieux.

Sur ces mots, le renard dé-zippa son propre ventre, et tendit sa fourrure à Dray.

- Ne t'inquiète pas, j'en ais d'autres à la maison! Sur ce, bonne chance à toi, et n'hésite pas a venir nous dire bonjour si tu es dans le coin!


Alors Dray, Sa fourrure de renard à la main, regarda partir ceux ci, l'un couvert de boue, l'autre tout nu. Malgré l'étrangeté de la situation, il tendit la main en criant "A plus les amis!"

La suite s'enchaina tranquillement: Au crépuscule, Dray arriva chez Bill, qui cru sur paroles qu'il n'y avait plus de renards dans cette foret. Le jeune magicien toucha ainsi sa première récompense, et put rentrer en quête d'une autre aventure. Cependant, bien plus que les Jewels, Dray avait touché une magnifique récompense: Une amitié pour la vie, et une fourrure de renard qu'il déchira après avoir essayé de l'enfiler.



[ The End ]

--------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Jane E. Bradley
Admin
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 02/09/2010
Age : 26

Feuilles Mâdoshi
Niveau :
1/100  (1/100)
Experience:
42/60  (42/60)
Information:

MessageSujet: Re: [Rang D] Traque [VALIDÉE]   Ven 18 Mar - 1:30

Je te donne 16 points d'expériences pour ton RP.

De plus tu empoches 20 000 Jewels et tu obtiens un bonus de 10 xps.

P.S.: Maintenant tu peux m'offrir le restaurant ;p

--------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rang D] Traque [VALIDÉE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Rang D] Traque [VALIDÉE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail Bright Destiny  :: Royaume de Fiore :: Fiore :: Shirotsume-