AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrivée à Magnolia [VALIDEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
Akitake

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 04/09/2010
Age : 27

Feuilles Mâdoshi
Niveau :
2/100  (2/100)
Experience:
8/85  (8/85)
Information:

MessageSujet: Arrivée à Magnolia [VALIDEE]   Mer 23 Fév - 20:04

<< J'EN AI MARRE !!! , hurla Jikotsuki >>

Il était très rare de l'entendre s'époumoner de la sorte, puisqu'à son habitude Jikotsuki sait prendre sur lui. On lui avait appris que l'emportement ne faisait que brouiller l'esprit et empêchait de se focaliser sur son objectif. Son éducation lui permettait une maitrise de ses émotions exemplaire dans des situations frustrantes, tout du moins c'est ce qu'il pensait. En effet, il n'en pouvais plus, c'était vraiment un casse tête inimaginable pour lui de se sortir d'une situation aussi délicate et fastidieuse. Il commençait à perdre son sang froid depuis déjà plus d'une heure, l'intolérable situation qu'il subissait était une rude épreuve pour ces nerfs. Il s'arrêta un instant afin de pouvoir se concentrer sur un fait des plus capitales : comment en était-il arrivé là ? Pour expliquer cela remontons un peu dans le temps.

Quelques jours auparavant, Jikotsuki se trouvait sur un chemin menant à Clover. Il était partit de la côte nord de Fiore depuis un petit village dans lequel il avait passé la nuit. Il y avait rencontré des personnes très sympathiques, avec qui il avait discuté à la taverne, jouant à un jeu de carte local appelé le" sirop". Il perdait à chaque fois étant donné que les règles étaient vraiment d'une difficulté sans pareille. Pourtant on lui avait expliqué plus d'une fois pour qu'il comprenne, mais sans succès. Même après avoir passé plusieurs heures à jouer, à observer ce jeu, celui ci restait un mystère inexplicable. Bien entendu, l'ambiance était fort plaisante et ils jouaient juste pour s'amuser entre amis. Un des villageois confiât à Jikotsuki que dans ce village, ils aimaient bien titiller les étrangers et que jouer à ce jeu était une sorte de brimade afin de s'amuser un peu. Il lui raconta également que les étrangers se faisaient rares et que, d'ordinaire, ils ne s'arrêtaient guère pour la nuit.
Pourtant le village était vraiment accueillant, les maisons étaient modestes mais en bon état, les villageois étaient fort avenant. De plus le coût des chambres n'étaient pas excessif et les repas servi étaient délicieux. Jikotsuki,d'ailleurs, en avait profit pour recueillir des informations sur les recettes du chef qui lui fit par de son savoir avec passion et excitation. Jikotsuki lui proposa ses recettes, et il se prêtèrent ainsi à une discussion culinaire très constructive et réjouissante. Ils se quittèrent d'une poignée de main chaleureuse et se promirent de se revoir un jour. Jikotsuki alla rejoindre la table de jeux afin de refaire une autre partie de "sirop". Il s'amusa beaucoup cette soirée là, et ce fut l'un de ses meilleurs souvenir depuis la mort de sa fiancée.

En effet, il s'était passé bien des choses depuis ce jour tragique, ce jour qu'il ne pouvait oublié, ce jour ou Sofia est morte après c'être fait certainement violer par ces pourriture de mercenaire. Depuis se jour, sa vie n'avait plus la même saveur, tout étaient fade dans son coeur meurtrit. Il avait changer d'un point de vue radicale, il ne dormait presque plus la nuit, revoyant cette scène affreuse de sa chère et tendre crucifiée et se faisant immolée devant lui sans qu'il ne puisse rien faire. Il était devenu plus froid avec les gens, plus violent dans ses attaques, ils avaient commencé à boire, sa vie n'en valait plus la peine de toute façon. Il avait tout perdu, sa femme, ses parents, son avenir, ses loisir, ses amis. Et un seul nom lui revenait sans cesse à la bouche : Heartfilia. C'était de sa faute si tout avait commencé, c'était lui qui avait détruit sa vie à jamais et c'était lui qui allait payer pour son crime impardonnable. La haine envers lui et sa famille était des plus grandes qu'il soit, il ne se contenterait pas de les tuer. Non, il avait prévu le scénario depuis des mois, tout était calculé dans sa tête. Il fallait que le monde entier voie ce spectacle, qu'il voit comment on peux renverser une puissance, qu'il voit toute la haine d'un homme détruit déferler sur cette famille tel un raz de marée rugissant et disloquant tout ce qu'il emporte en les catapultant violemment contre les rochers. Oui dans sa tête, sa vengeance serait sanglante et incontestablement démesurée. C'est ce que Jikotsuki avait prévu, il voulait s'y tenir à tout pris, bien sur l'alcool n'arrangeait pas du tout son état pitoyable et haineux.
Et pourtant bien avant qu'il n'arrive dans ce fameux village, aux villageois si accueillant, il s'était calmé, la vengeance ne l'avais pas quitté certes, mais il voyait plus claire. Ses abus d'alcools avaient cessé, sa joie de vivre était revenue petit à petit, son goût de la cuisine, qui l'avais quitté pendant un bon moment, lui revint progressivement lui aussi. Sa vie se colora un peu plus chaque jour et il se trouva même à plaisanter et à sourire. Tout était due à cette fameuse nuit qui avait à jamais changer sa vie. Mais nous y reviendrons plus tard.

Jikotsuki partit au petit matin car il avais de la route à faire, il se devait d'aller à Magnolia, c'était une ville dans laquelle était implantée l'une des plus célèbre, l'une des plus puissante, l'une des plus fascinante guilde du monde : Fairy Tail. Il en avait entendu parlé de part ses parents d'abord et puis également de part sa réputation. Il fallait à tout pris qu'il la voie de ses propres yeux, cette guilde pourrait bien être la bonne. Car en effet Jikotsuki avait tenté à plusieurs reprise d'entrer dans une guilde de mage, mais cela ce terminait tout le temps par un fiasco monumentale. Mais nous y reviendrons un peu plus tard. Dans tout les cas le long voyage de Jikotsuki n'était pas terminé. Il ne rencontra presque personne sur la route pour allé à Clover, à part quelques voyageurs qui le saluèrent, aucun signe de vie dans les alentour. Au final Jikotsuki mit 3 jours pour rejoindre la ville de Colver, cette belle ville au rues symétriques, où les enfants pouvaient y jouer en toute liberté. À son arrivé un garde lui demanda d'où il venait et ce qu'il venais faire ici. La vue de cette personne tout de rose vêtu, pouvait paraitre suspecte, cependant après quelques explications, et une discussion, apparemment notable pour le gardien, sur les escargots, Jikotsuki pu continuer son chemin et dormir enfin dans un vrai lit. Il était épuisé du voyage et il alla directement se coucher sans attendre.

Le lendemain matin, enfin plus près de midi puisque Jikotsuki n'avais pas réussi à se lever. Ce dernier partit immédiatement, mais il s'arrêta net car il vit un vieillard assis par terre, l'air abattu. Il n'était pas habillé comme une personne pauvre ce qui semblait étrange de la voir ainsi, de plus il n'avait pas l'air d'avoir bu ni d'avoir consommer une drogue. Jikotsuki alla à sa rencontre afin d'en apprendre un peu plus sur ce personnage.

<< Bonjour vieil homme, c'est une belle journée n'est-ce pas ? Que fait quelqu'un comme vous assis sur cette rue pavée. Vous ne devez pas rejoindre un membre de votre famille ? Vous m'écoutez au moins ?, demanda Jikotsuki

- Comment ?!, s'étonna l'homme, Vous vous n'êtes pas Louis, ça c'est sur.

-
Comment ça ? Je ne comprend pas. Vous êtes sur d'aller bien ?


-Ah ah ah, oui maintenant c'est sûr vous êtes Louis !, s'exclama l'homme apparemment très content.

-Heu, non je suis ... Commença Jikotsuki

-OUI ! Vous êtes Louis, je vous ai retrouvé, enfin après toute ces années. Eureka !

-Hum, d'accord, je pense que je vais vous laisser, indiqua Jikotsuki

-NON ! Il ne faut pas Louis, mon bon Louis rester et parlons de cette chasse il y à quinze ans. Vous vous êtes remit de votre blessure ?, demanda le vieillard

-Bon écoutez, je ne suis pas ce Louis vous me confondez avec quelqu'un d'autre, expliqua calmement Jikotsuki, je part maintenant. Adieu vieil homme puisse votre vie se dérouler comme vous le souhaitez.

-Ah non ! Louis où partez vous encore ?

-A Magnolia, afin de voir de mes propre yeux une guilde de mage si vous voulez tout savoir. Et maintenant au revoir.

-Ah, à Fairy Tail... Vous allez à Fairy Tail ! Mais dans ce cas il ne faut pas passer par les routes, passez par la forêt ça sera plus court Louis, surtout que le chemin n'est pas très compliqué, tenez je vous le dessine sur cette feuille.

Aussitôt, le vieil homme s'exécuta et gribouilla quelque chose sur une feuille qu'il avais sortit de son sac. Puis il la plia en plusieurs fois afin d'obtenir un petit rectangle épais. Il le regarda béatement, comme si cela était une oeuvre d'art. Puis après quelques minutes d'attente, qui parurent à Jikotsuki une éternité, le vieillard lui tendis le bout de papier.

-Tenez mon bon Louis, en remerciement pour votre aide lors de la fête de l'escargot. Mais je vous demanderez de bien vouloir ouvrir se petit papier lorsque vous pénétrerez dans la forêt. Car se chemin c'est mon miens, à que c'est moi qui l'ai trouvé, s'exclama l'homme plus fier que jamais.

-D'accord, ok, merci et adieu, dit Jikotsuki enfin content de se débarrasser de ce vieux si suant.

-Attendez je vous accompagne mon bon Louis. Nous pourrions discuter de votre rencontre avec ce très chèrs Michel, êtes vous sur que l'apologie qu'il a écrit sur le continuum ... >>

Et le vieillard continua comme cela pendant tout le trajet, comme Jikotsuki ne connaissait pas la ville il le suivis à contre coeur, car il savait pertinemment que ce personnage ne l'aurais jamais lâcher si il ne faisait pas ce qu'il attendait. Le voyage dans Clover dura beaucoup moins longtemps que ce que Jikotsuki pensait, car pour lui c'était un véritable enfer. C'est comme si le temps ralentissait, une seconde paraissant une heure et une minute 1 jours. Il avait perdu tout signe d'espoir, il se voyait déjà traversant le long tunnel noir en direction d'une lumière blanche qui indiquait la fin de son supplice. Il ne voyait même plus où il allait, où il était, il n'entendait que cette voie incessante et embarrassante. Jusqu'à ce qu'enfin il la vit, ce magnifique don de dame nature qui nous permettait de respirer grâce à une réaction chimique. Ce dont de la nature qui l'avais enfin sauvé du sort funeste qui l'attendait, Jikotsuki remercia le vieil homme et couru en hurlant de joie comme si on l'avais libérer après des années d'emprisonnement forcé, il était libre, il sautillait un peu dans tout les sens il n'avais plus qu'à traverser cette maudite forêt pour enfin atteindre son objectif : Magnolia. Pourtant après plusieurs mètres parcourut dans cette immense forêt, Jikotsuki regarda dans les alentours et arriva rapidement à la conclusion suivante : il était bel et bien perdu. Il ouvrit le papier du vieillard et il y vit une chose terrifiante, sur ce fameux bout de papier où il était sensé y avoir un chemin indiqué il n'y avais qu'une flèche. Une grosse flèche bleue était dessiner sur le papier blanc. C'était la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Jikotsuki explosa de rage et hurla toute les injures des plus violentes aux plus ignobles. Il jura que si jamais il le croisait à nouveau il l'étriperais de la manière la plus cruelle qu'il soie. Jikotsuki commença à courir, il couru de toutes ses forces, il utilisa même sa magie : Celeritas, afin de se déplacer le plus vite possible pendant une vingtaine de seconde. Il ne s'arrêtait pas, il pensait qu'aller tout droit allé le faire sortir, il en pris même pas le temps de marquer les endroits par où il était passé. Jikotsuki était trop en rogne pour pouvoir penser à autre chose, il se devait de trouver la fin de cette forêt. Il couru la journée entière, ne s'arrêtant même pas pour manger ni pour faire ses besoins. Il fallait qu'il sorte de se cauchemar à tout prix, s'être fait avoir par un vieux croulant l'avais rendu au bord de la folie. Il rigolait tout seul et de plus en plus fort, heureusement que personne ne le vit dans cet état, sinon sa réputation aurait pu en pâtir sérieusement. Il serai devenue le fou qu'il ne faut approcher sous aucun prétexte et sa aurait était la fin de sa vie de mage. Il se serait retrouvé au même point que ce vieux qui l'avais mis dans ce pétrin.

Un jour passa et Jikotsuki ne voyait toujours pas la sortie c'est à ce moment la que :


<< J'EN AI MARRE !!!, hurla Jikotsuki >>

Il pensa alors à toute cette histoire, tout ce qui lui était arrivé et il rit de lui même. Il se trouvait tellement ridicule, et il se posa un moment contre un arbre afin de se reposer quelque instant et manger un peu. Il y resta plus d'une heure, avant de se lever enfin et de continuer son périple. Il comptait bien sortir, il sortit la feuille avec la flèche bleu qui indiquait toujours la même direction, Jikotsuki sourit mais remarqua quelque chose lorsqu'il se retourna, une chose qu'il n'aurais jamais pu penser. La flèche se tourna dans le sens inverse et indiqua la même direction, Jikotsuki fut frappé de stupéfaction et il suivit la direction de cette flèche bleue. Et c'est au bout de quelques heures de marche que Jikotsuki se retrouva en face de la ville de Magnolia. Une belle ville, très en mouvement de part son port et ses commerces fort connu dans tout Fiore. Et au loin Jikotsuki aperçu sa destination, la guilde de Fairy tail, si parfaitement symétrique, tellement grande, si célèbre. Espérons que cette guilde soie à la hauteur de sa réputation, que son voyage ne solde pas par un échec. Il s'avança alors vers la ville. Il l'atteint au milieu de la journée, il alla immédiatement réserver une chambre dans un hôtel. Puis il visita la ville, entra dans les commerces pour regarder les nouvelles modes, les nouveaux artefacts magiques ainsi que les toutes dernières armes du moments. Il pris son temps avant d'arriver à Fairy Tail, profitant de la vue magnifique qu'offrait le port. Ces bateaux, tous plus beaux les uns que les autres, ces fiers marins heureux de retrouver leurs femmes et leurs enfants pour leurs raconter leurs aventures épiques.

Devant se spectacle Jikotsuki versa quelques larmes de tristesse qui roulèrent sur sa joue de manière lente et qui touchèrent lourdement le sol avant de s'éparpiller. Il repensait à sa bien aimée qu'il avait perdu, celle avec qui il aurait bien voulu que ce tableau d'un père revenant d'une rude épopée se vante de ses exploit devant ses enfants et sa merveilleuse femme. Il ne pouvait s'empêcher de pousser des sanglots, ce sentiment de tristesse profonde lui déchirait le coeur. Celle qu'il avait aimé n'était plus, son doux sourire était parti loin de Jikotsuki, plus jamais il ne pourrait la serrer contre lui. Le bonheur des uns faisait le malheur de Jikotsuki, car voyant cette famille si heureuse devant lui, Jikotsuki s'assit sur un banc et pleura en tentant d'étouffer ses sanglots qui s'intensifiaient. Il maintenait sa tête dans ses mains, ne pouvant s'arrêter de pleurer Jikotsuki se trouvait misérable. Le soleil qui commençait à se coucher rendit la scène plus dramatique encore et ce n'est que lorsque la nuit tomba que Jikotsuki se décida de rentrer à l'hôtel. Il montât dans sa chambre, fatigué et abattu. Et il s'endormit immédiatement trop exténué d'avoir subit un tel changement d'émotion.

Le lendemain Jikotsuki se réveillât tôt et réfléchit quelques instants. Si il devait intégrer une guilde que se soit Fairy Tail ou autre, il se devait peut être d'abord de faire quelque mission, afin de gagner en réputation. Car après tout Fairy Tail ne devait pas accepter n'importe qui. C'était décidé Jikotsuki allait se concentrer un peu plus sur l'expérience qu'il devrai acquérir avant de devenir un mage digne des plus grande guildes.
Revenir en haut Aller en bas
Ikkinetsu

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Arrivée à Magnolia [VALIDEE]   Sam 5 Mar - 21:12


Tu gagne 20 Xp


--------------------------------
Clique dessus Plz =D





[center]
♥️ Beautiful Hangover - Big Bang ♥️